Alimentation et grossesse

 

Published: 2016/12/30

 

Chez la femme enceinte, la nutrition est quelque chose d’essentiel pour encourager la santé du bébé, mais aussi soutenir l’organisme de la maman en lui apportant les vitamines et minéraux nécessaires. D’après une étude réalisée par le chercheur américain nommé Barker et qu’il nomme programmation fœtale, il est diagnostiqué que : « Les substances présentent et les conditions durant la croissance fœtale influencent le développement du fœtus et l’apparition de maladies plus tard dans la vie ». Pour pallier à cela, il est fréquent de voir des conseils proposés par des diététiciens pour garantir à l’enfant et à la mère une croissance normale. Voici pour vous quelques astuces à prendre en considération pour manger bien et saine lorsque vous êtes enceinte.

En lire plus (autres articles)


Les besoins nutritionnels chez la femme enceinte

C’est le premier élément qui doit être élucidé afin de comprendre quelle stratégie adopter pour une alimentation saine et équilibrée. La femme enceinte éprouve constamment un besoin en énergie et ce gap doit être résorbé par l’augmentation des lipides glucides et protéine dans sa nutrition. De grâce, évitez d’abuser sur les graisses qui peuvent avoir des conséquences démesurées après. Être enceinte ne vous donne pas automatiquement le droit de manger pour deux, cela risque d’impacter sur votre santé et de compromettre à la limite votre grossesse. Il est impératif de veiller à la qualité de la nutrition de faire en sorte qu’elle soit constamment enrichie en acide folique pour éviter une éventuelle déformation du tube neural, le second élément sur lequel vous devez veiller, c’est l’apport en fer indispensable à la croissance du fœtus et aussi au développement de son cerveau. Le troisième élément, c’est l’apport en vitamine D qui participe à la formation des os et des dents du fœtus. 

Les aliments à éviter pendant la grossesse


Pour le bien-être de votre bébé, mais aussi pour le vôtre également, vous devriez vous priver de certains aliments le temps de la grossesse. Tous les aliments composés de viandes ou de poissons crus sont à éviter, car ils risquent de causer la toxoplasmose et listériose. Cependant, il ne vous est pas formellement interdit de consommer durant cette période la viande et le poisson, mais assurez-vous qu’ils soient complètement cuits. Tout ce qui est fromages réalisés au lait cru aussi est à proscrire. Optez pour ceux à base de pâte cuite pour diminuer les risques de listériose. Les œufs aussi subissent le même traitement : ils doivent être bien cuits pour éviter les risques de salmonellose. Ces interdictions ne concernent pas seulement les aliments solides, mais il faut contrôler aussi les liquides et en général, la consommation de thé et de café, mais aussi le soda ou encore les autres boissons gazeuses. Elle n’est pas totalement proscrite, mais doit être consommée avec modération pour une meilleure régulation du taux de caféine.